L'Ognon

Etymologie

Le nom de la rivière a évolué au cours du temps : Lignon, Loignon, l’Oignon…

A l’origine, Ognon provient de deux racines préceltiques :

Od (torrent) et onna (eau), donc Odonna = eau de torrent.

(source wikipédia)

Son parcours

L’Ognon fait partie des 5 rivières les plus importantes de Franche-Comté, avec la Saône, dont il est un affluent, le Doubs, la Loue et l’Ain.

Il prend sa source à Château Lambert, au pied du ballon de Servance, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges. Après un difficile début de parcours, l'Ognon, d’abord torrent, se déchiquette en une magnifique cascade de 15 m, le Saut de l'Ognon, à la sortie d'une étroite gorge rocheuse.

Cette chute a été créée par l’homme, afin d’éviter les inondations fréquentes sur la commune de Servance. Selon une légende, c’est un seigneur qui aurait percé le Saut de l’Ognon pour retrouver le corps de sa fille, noyée dans un lac aujourd'hui disparu.

Le Saut de l'Ognon est très accessible, n'hésitez pas à  vous y promener.


Saut de l ognon

Saut de l ognon2

source personnelle


Le régime hydrologique de l'Ognon est étroitement lié à la pluviométrie, en raison de la topographie de son bassin et de la nature géologique des terrains traversés. Son bassin versant s'étend sur 2300 km2. L'Ognon traverse 312 communes principalement rurales pour une populations de 131 213 habitants (recencement 2010).

Courchapon delimitation 1

 

 

La rivière longue de 215 km se déroule du bord du massif des Vosges à la Côte d’Or, qu’elle rejoint à Perrigny sur l’Ognon dans les derniers kilomètres de son parcours.

Une grande partie de son cours a servi à délimiter les départements du Doubs et du Jura avec la Haute-Saône.

 A Courchapon, l’Ognon, forme une délimitation naturelle au nord de notre Commune, d’Est en Ouest.

Ses activités économiques

L’extraction de graviers dans le lit mineur du cours d’eau pendant les années 1950-1970 a entraîné un processus d’incision verticale et a créé de nombreuses zones très larges et profondes, avec des masses d’eau importantes.

L’activité hydroélectrique reste présente sur la rivière, 12 barrages sont encore en exploitation. A Courchapon, la puissance hydraulique a d’abord été utilisée par des moulins, puis l’installation de turbines a permis, la production d’électricité. Le SIEVO vient de rénover la centrale, elle devrait pouvoir produire 400 000 kw par an soit l’équivalent de la consommation d’une centaine de foyers.  

Ses activités de loisirs

La rivière n’est pas navigable et l’activité majeure pratiquée est la pèche. Flottable et non navigable, l’Ognon peut être descendu en canoé ou en kayak sur 172 km, certains des 32 barrages qui jalonnent son parcours sont aménagés. Entre deux barrages, il reste la barque. Attention la réglementation n’autorise que les moteurs électriques, donc de faible puissance.

A proximité de Courchapon, il est possible de pratiquer le canoé ou le kayak sur le plan d’eau de Marnay. Une base de loisirs est installée au bord de la rivière à l’entrée de Marnay.


Pour la pèche, il faut souscrire une inscription auprès de l’association « les amis de la Gaule »

Le dépositaire de cartes  est:
Gaël VIOLET 1 Chemin du Ruisseau 25170 COURCHAPON Tél. : 06 33 71 09 30

En peuplement piscicole, vous pouvez espérer des brochets, du sandre, de la perche…

Tous les renseignements sont disponibles sur le site de la fédération de pèche du Doubs.

 

 

Ajouter un commentaire